logo-bretagne
 In Boat, Saltwater

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-1

Départ de la cale de Térénez à 8h00 avec Greg venu spécialement de Paris pour week-end de pêche entre amis avec pour objectif la capture de poissons de plus de 50 cm. Beau temps et mer relativement calme.

Pêche en dérive en soie Intermédiaire Rio Striper WF-8 et WF-9 en début de descendante sur les parcs et bordures rocheuses et capture de quelques jeunes bars dont 2 ou 3 “maillés” ainsi que d’un maquereau.
Pas beaucoup d’oiseaux sur la baie et après 20 minutes de route, pêche d’un de mes coins favoris : une passe profonde avec un courant bien soutenu à proximité de l’île Calot.
L’échosondeur Humminbird 997C SI nous indique quelques beaux échos sous 5 à 6 mètres d’eau, sur fond de laminaires et têtes de roches. Approche discrète thermique coupé et placement du bateau au moteur électrique. Pêche en soie plongeante Rio Striper 26ft DC 350 gr. et Softy Sand Eel blanche taille 4.

Après 3 lancers avortés par un emmêlage du running line, je réussis enfin un long lancer soie tendue.
Passée une pose de 10/15 secondes pour laisser la ligne couler, grands strips pour une récupération lente et tendue, scion de la canne sous l’eau. Au bout de 4/5 mètres de récupération, j’enregistre une grosse touche qui plie immédiatement la Winston BIImx 9’#9en 2.
Ca y est, un joli poisson est au bout : aucun doute sur l’identité et les dimensions prévisibles du combattant. Le “Festival du Pin’s” est terminé !! Gros coups de tête et rushes puissants vers le fond que je parviens à contenir en ne donnant rien. Le 30/100ème fluorocarbone résiste et je ne lâche rien.
La canne est à l’équerre et Greg qui a immédiatement compris que l’affaire était sérieuse a posé sa canne et se rue sur l ‘épuisette …qui finit enfin par s’ouvrir. Le poisson apparaît une première fois en surface et confirme mes sensations : “on ne rigole plus” car c’est un vrai beau poisson.
Le bar tente de sonder en force à deux nouvelles reprises et finit dans l’épuisette. Ouf ! et victoire.
Il est superbe, court, sombre, large et massif, avec une énorme tête : le premier beau de la saison.
Le Boga Grip indique 2kg750 (5,5 lbs) pour…seulement 58 cm. Que du bonheur !
Séance photo puis mise au vivier pour une ultérieure séance de prises de vue souvenir à marée basse.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-2

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-3

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-4

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-5

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-9

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-10

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-11

Facile ensuite de se motiver, et après une pause déjeuner à basse mer suivie d’une séance photo de notre locataire, nous pêchons le début de la montante dans les passes sablo-herbeuses.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-8

Greg touche des orphies en tête de dérive et je parviens à toucher 4 nouveaux poissons en pêchant les bordures et les poches dégagées entre les fucus. Le plus joli mesure 45 cm.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-13

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-14

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-15

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-7

Le temps est beau et le vent se lève ce qui complique la tâche des lanceurs que nous sommes et nous oblige à redoubler de prudence pour ne pas risquer l’accident.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-12

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-16

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-17

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-18

Quelques derniers poissons se laisseront tenter en fin de journée sur une de mes bordures “secrètes” et j’aurai une intéressante explication de la raison des bars sur cet endroit anodin :
un gobie sera régurgité sous mes yeux et me donnera une belle leçon de choses sur l’opportunisme de notre poisson préféré.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-19

L’examen du contenu stomacal des deux plus gros poissons, exceptionnellement conservés à des fins culinaires, mais surtout d’analyse du régime alimentaire du moment, nous confirmera ce que nous savions déjà : le crabe enragé est une des clés de voute du régime alimentaire du bar.
Synthèse des observations : 3 crabes et un poissonnet pour le plus gros, 1 crabe de belle dimension pour le plus petit.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-20

Bilan de la journée : un trentaine de bars capturés, une dizaine de maillés (+ de 36 cm) et 2 conservés.

Les prochains “gros” auront plus de chance et seront systématiquement relâchés afin de parfaire leur engraissement en vue du frai du début 2011.

Recent Posts
0