logo-bretagne
 In Bateau, Mer

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-13
Départ à 8h30 de la cale du port de Térénez. Pêche sur les parcs face à la pointe de Barnenez.
Capture d’un poisson d’un petit kilo à l’aide d’une soie plongeante spéciale bar (Rio Striper 26ft DC 350 gr.).

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-1
Le fort coefficient et les forts courants qu’il induit me complique la tâche et je dois réajuster les dérives en permanence au moteur électrique. Le CoPilot du Minn Kota RT 80 ST permet malgré tout d’offrir des conditions de pêche et de lancer convenables à Charles-Henri opérant sur le pont avant, tout en restant en alerte aux commandes du moteur thermique.
Après avoir enregistré plusieurs touches, je finirai par accrocher une petite orphie et quelques minis lieus jaunes feront bien rire notre passagère et permirent de décerner le prix du plus petit poisson de la journée à Nanard !!

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-2
Les conditions de pêche restent malgré tout très aléatoires et les poissons semblent avoir été poussés hors de la baie de Morlaix par le reflux. Peu d’oiseaux, pas de chasses en surface, de rares échos sur l’Humminbird 997c SI et surtout, une grosse charge d’algues de toutes sortes en suspension, rendant un lancer sur deux inopérant. Une petite houle formée par une belle brise de noroît nous oblige à naviguer piano pour dépasser le chenal en dépassant Béclem.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-3
Nous trouverons une zone abritée contre Roc’h Cahers pour nous ancrer et nous restaurer.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-6
La basse mer nous permet d’apprécier la beauté et la biodiversité de la baie.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-4
La variété algale : zostères, sargasses, algues rouges- palmaria palmata- brunes (laminaires, fucus) et la richesse faunistique : crevettes bouquets, étrilles, motelles, alevins par centaines, tourteaux, araignées…explique l’omniprésence des bars dans ce dédale d’îles, de bancs de sables et autres prairies marines.

Zostères et sargasses.

Thalles de laminaires sur fond de sable clair.

Le dédale des zostères, réservoir d'une grande biodiversité.

Sargasses et zostères

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-10

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-11

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-14

Pourtant, nos tentatives en début de montante restèrent vaines et là où nous avions réussi 4 jours plus tôt avec Eric et Thomas, la zone semblait vide. Les laisses de basse mer remises en suspension et ramenées à la côte par le flot limitaient grandement l’efficacité de la mouche.
Lydie qui nous accompagnait tentait alors sa chance à l’aide d’un de mes leurres de surface désarmés, rééquipé pour l’occasion : le Sammy avait bien de la peine à faire son “walking the dog” plus de 2 mètres sans accrocher de la salade !
En fin de journée, un peu dépités par tant d’efforts si improductifs, notre obstination fût récompensée par la capture presque simultanée de deux improbables petits bars sur une bordure anodine léchée par une poche d’eau claire.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-15

Bilan de la journée : 4 bars dont un seul “maillé” qui retourneront tous à leur élément.

Baie-de-Morlaix-Brittany-Fly-Fishing-16

Renseignements pris le lendemain, un confrère opérant au lancer (leurres de surface et souples) faisait chou blanc au bar derrière Batz le même jour.

Recent Posts
0