logo-bretagne

L’Hyères

Pêche à la mouche sur l’Hyeres | Brittany Fly Fishing

Caractéristiques

L’Hyères qui prend sa source dans les Côtes d’Armor, entre les communes de Callac et de la Chapelle Neuve, est un des principaux affluents de l’Aulne, qu’il rejoint en rive gauche.
Après un parcours de 25 km, elle entre dans le Finistère en aval de Carnoët pour rejoindre l’Aulne canalisée (Le canal de Nantes à Brest) en aval de Carhaix. La longueur totale de son cours est de 48 km.
Elle est gérée par l’AAPPMA de Callac (capitale “mondiale” de l’Epagneul breton) sur sa partie costarmoricaine, celle de Carhaix pour la partie finistérienne.

L’Hyères fait partie de ces rivières que j’affectionne particulièrement parce qu’elle ne paye pas de mine mais réserve souvent de très belles surprises. Je garde le détail des secteurs que je fréquente et des tailles des truites qu’on y capture pour moi et mes clients.

Ce que je peux dévoiler est que l’Hyères est une jolie rivière coulant au cœur de prairies et de bosquets. Sa largeur moyenne est de l’ordre de 5 à 6 mètres, les fonds sont sablo-limoneux, parfois très limoneux. Elle présente une alternance de jolis courants, de superbes lisses et de pools parfois profonds, repaires des plus belles truites. Ses berges sont le plus souvent bien maintenues par les racines de superbes aulnes. Riche en insectes aquatiques tels que trichoptères et éphémères, l’Hyères est le théâtre des émergences de mouches de mai (Ephemera danica) les plus massives que j’ai pu observer en Bretagne.

La pêche se pratique en wading, en progressant lentement dans le lit du cours d’eau. On opère le plus souvent en mouche sèche, à courte distance, à l’aide de cannes pas trop longues (7’6” à 8’6”) mais suffisamment nerveuses et puissantes (4/5) pour sortir vainqueur du combat avec un gros poisson, qui cherchera inévitablement à rejoindre sa cache, souche immergée, racines, branches noyées, etc.

Je vous fais découvrir ce joyau méconnu de mai à la fermeture, le printemps étant plus favorable à la pêche de journée, le cœur de l’été imposant ensuite les coups du matin, à l’aube, et les coups du soir. La période de la mouche de mai, fin mai début juin, est évidemment à ne pas manquer et nécessite d’anticiper la réservation de ma prestation de guidage.

Peche-Riviere-Hyeres-Brittany-Fly-Fishing-1

L’Hyères | Galerie Photos