logo-bretagne

BAHAMAS – DEADMAN’S CAY

Bahamas-Flag

Avec près de 20.000 hectares de flats, l’archipel des Bahamas constitue le plus vaste domaine de pêche au bonefish du globe. Les poissons, superbes, de taille supérieure à la moyenne, jouissent de la profusion alimentaire d’un des milieux naturels les plus riches de notre planète : les flats à mangroves, quotidiennement irrigués et ensemencés par les eaux riches des eaux de l’Atlantique et du Golfe du Mexique qui s’immiscent à travers 700 îles et 2400 îlots. Les possibilités de pêche à la mouche y sont infinies. En dehors de New Providence et sa capitale Nassau et de Grand Bahama Island, son prolongement, les îles extérieures, les “out-islands”, sont faiblement peuplées.

J’ai beaucoup pêché aux Bahamas dont j’ai découvert et expérimenté la plupart des îles et leurs lodges de pêche spécialisés dans la pêche du bonefish : Abaco, Grand Bahama, Exuma, Bimini, Eleuthera, Andros et Long Island.
J’ai d’ailleurs réalisé la brochure “Bonefish Paradise” pour l’Office du Tourisme des Bahamas, que vous pouvez télécharger ici. Vous y trouverez toutes les informations concernant la pêche du bonefish à la mouche dans ce merveilleux archipel des Caraïbes, agrémentées de nombreuses photos.

Je vous propose la découverte des fabuleux territoires de pêche de Long Island, spécialement celle des flats des environs de Deadman’s Cay, parmi les plus beaux des Bahamas.

Locksley, l’excellent guide local, et ses associés connaissent la zone de pêche par cœur et possèdent une acuité visuelle hors du commun. En fonction de la marée, ils peuvent vous mener sur les flats de Thompson Bay, White Sound, Channel Cay, Upper Channel Cay, Sandy Cay, etc. A découvrir également, les blue holes, ces cratères sous-marins où stationnent les tarpons. Barracudas, snappers et permits sont également au programme.

Les accompagnants non-pêcheurs sont les bienvenus car de nombreuses activités touristiques sont à leur disposition (kayak de mer, vélo, plongée, balades, etc.). Les petits plats de Pierre, votre hôte québécois, véritables chefs-d’œuvre culinaires, ne font qu’accentuer les regrets quand il faut quitter ce coin de paradis.

En partenariat avec Planet Fly Fishing, j’y organise des séjours “sur mesure” (6 jours de pêche minimum) en tant que “tour-leader” et guide pour des groupes de 2 à 4 pêcheurs. Depuis le départ d’Europe, je gère l’intendance, la traduction et vous assiste techniquement, en partenariat avec Locksley, le guide local, et Pierre, le patron du lodge. Je mets à votre disposition toute mon expérience de la pêche du bonefish à la mouche, une de mes pêches préférées et spécialités et vous conseille en amont lors de la préparation du voyage : choix du matériel, des mouches, etc.

Espèces recherchées

Périodes proposées :

  • En 2017 : fin Novembre/début décembre
  • En 2018 : mi-mars à fin avril

Voir la fiche technique sur :

PFF2